Rachat de crédit

Est-ce qu’un rachat de crédit peut permettre de regrouper un crédit immo et un crédi conso ?

Face à une baisse de revenus ou à une augmentation de charges, les emprunteurs sont confrontés à des difficultés financières. Une des solutions à envisager dans ce cas est le rachat de crédit afin de réduire le coût des mensualités à payer. L’avantage de ce dispositif porte sur l’opportunité de regrouper autant les prêts immobiliers que les emprunts à la consommation.

Regrouper tous ses crédits immobiliers et à la consommation en cours, possible ?

La réponse est « oui », il est envisageable de regrouper un crédit immobilier et des prêts à la consommation (source). En pratique, cette opération permet même d’inclure des dettes différentes nature comme les retards d’impôts, les prêts privés effectués auprès de la famille, des retards de loyers, des avances sur salaire, des crédits souscrits auprès de l’entreprise et bien d’autres. Elle va aider l’emprunteur à retrouver un taux d’endettement dans la norme. Cependant, avant de sauter le cap, il est important de faire le point sur le cadre règlementaire du dispositif. Conformément à la Loi Lagarde, le régime appliqué ne sera pas le même. Si la part des crédits à la consommation dépasse les 60%, alors ce sera la règlementation régissant les prêts à la consommation qui sera prise en compte. Par contre, si c’est la part de l’emprunt immobilier qui excède les 60%, dans ce cadre, le rachat de crédit sera dit immobilier.

Quel intérêt de faire racheter ses prêts ?

Le rachat de crédit est de plus en plus plébiscité, car il est source de divers avantages. Il contribue à retrouver une sérénité financière grâce à la baisse des mensualités pouvant atteindre les 60%. Un privilège rendu possible par l’accès à un taux avantageux. Les emprunteurs retrouvent ainsi un pouvoir d’achat plus élevé grâce aux économies réalisées. Mieux, l’allègement des mensualités permet de financer un nouveau projet sans être obligé d’augmenter les charges. De plus, il contribue à corriger un taux d’endettement trop élevé. Du point de vue organisationnel, n’avoir plus qu’un seul interlocuteur pour rembourser ses prêts s’avère plus pratique et plus aisé. Le fait de ne régler qu’une seule mensualité contre trois ou quatre auparavant simplifie la gestion du budget. L’emprunteur gagne ainsi en transparence et en lisibilité en lissant ses prêts à la consommation avec son crédit immobilier.

Conditions pour obtenir un rachat de crédit

Les nombreux atouts attribués à cette opération bancaire ne doivent pas voiler une facette importante de ce dispositif : ses conditions d’accès. Son obtention n’est pas aisée, car l’emprunteur se doit de respecter plusieurs critères. Le premier étant lié à sa solvabilité. Ayant subi une forte stigmatisation, cette opération bancaire a longtemps été alliée au surendettement. Or, être surendetté est une condition de non-recevabilité, de même qu’un fichage auprès de la Banque de France. L’emprunteur devra aussi présenter une situation stable. Un CDI, une longue expérience professionnelle et une retraite fixe sont des garanties solides pour les banques quant à la durabilité des revenus. Enfin, le demandeur devra justifier d’un comportement bancaire irréprochable. Accumuler les découverts bancaires, incidents de paiement et autres signes de mauvaise gestion conduisent tout droit à un refus.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire