Rachat de crédit

Quel est le fonctionnement du rachat de crédit ? Principes et précautions

Le surendettement touche de plus en plus de ménages. La preuve : en février 2017, près de 16 000 dossiers ont été enregistrés par la Banque de France. Pour éviter que la situation financière dégénère, il convient de prendre les choses en main le plus tôt possible en souscrivant à un rachat de crédit. Comment fonctionne cette opération financière ? Et quels sont ses avantages ?

Pour la petite histoire

Regroupement de crédits, consolidation de prêts, restructuration de dettes. Autant de termes qui servent à désigner le même produit à savoir le rachat de crédit. Cette technique financière a vu le jour dans les pays anglo-saxons avant de connaître du succès en France à partir des années 80. Elle a pour objectif de rassembler différents prêts ou dettes en un seul et unique crédit rééchelonné sur une durée plus longue. Ce système est apparu dans l’Hexagone au moment même où le surendettement dans le pays a monté en flèche à cause de l’utilisation massive des crédits renouvelables et l’augmentation des prix de l’immobilier. Durant les années 80 à 90, seules les banques allemandes opéraient sur ce marché en France. Ce n’est que bien plus tard que les institutions financières locales se sont lancées.

Mode de fonctionnement

Pour comprendre le fonctionnement d’un rachat de crédit, une illustration est de rigueur. Imaginons un emprunteur qui doit rembourser un crédit immobilier et trois crédits à la consommation dont un prêt travaux, un prêt auto et un crédit revolving. Au total, ces créances ont culminé à 2500 euros, remboursables sur 15 ans. À cause d’un divorce, d’un chômage ou d’un évènement imprévu, il ne parvient plus à joindre les deux bouts à la fin du mois pour rembourser ses dettes. Il décide alors de souscrire à un rachat de crédit pour rassembler ses prêts en un seul, ce qui lui permettra de réduire le coût des mensualités. Le nouveau prêt sera 1500 euros au lieu de 2500 euros et sera remboursable auprès d’un seul organisme financier. Mais revers de la médaille : la durée de remboursement s’étale sur 20 ans. La particularité du regroupement de crédits est là. Il aide à obtenir une mensualité réduite, mais en contrepartie, l’emprunteur doit s’attendre à ce que son emprunt soit plus long. Et qui dit crédit long, dit crédit plus cher.

Les avantages d’un rachat de crédit

Un avantage notoire du rachat de crédit est la diminution du taux d’endettement. Grâce à des mensualités plus légères, l’emprunteur bénéficie de plus de manœuvres du point de vue financier pour réaliser d’autres projets nécessitant des fonds. Le rachat de crédit simplifie également sa situation. Il n’est désormais redevable qu’auprès d’un seul créancier, ce qui facilite la gestion du compte courant et aide à éviter les pénalités comme les agios appliqués aux découverts bancaires. En outre, cette solution est la plus efficace pour ne pas entrer dans la spirale du surendettement ayant de lourdes répercussions (fichage FICP, accès aux seuls services de base des banques, etc.). Pour autant, elle n’est pas accessible à tous. Les personnes surendettées qui sont inscrites au sein des différents fichiers de la Banque de France ne sont pas éligibles.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire